Dans un couple où il y a une activité sexuelle régulière, l’ hygiène intime est des plus importantes.  Même si la plupart des hommes avouent ne pas accorder trop d’importance à ce sujet, les femmes sont par contre plus propres, car elles veulent éviter les odeurs corporelles désagréables.

L’hygiène intime dans un couple est ainsi la plupart du temps un sujet assez tabou, alors qu’il est indispensable pour le couple d’adopter les bons réflexes afin d’assurer une meilleure hygiène pour une meilleure santé.

Une douche après chaque rapport pour une bonne hygiène intime

Autant pour l’homme que pour la femme, il est important de faire une toilette quotidienne de ses parties intimes. Cette partie du corps étant essentiellement très sensible, une mauvaise hygiène intime peut engendrer une prolifération rapide des germes et ainsi être à l’origine de plusieurs maladies.

Une bonne hygiène intime permet au couple d’avoir des relations sexuelles normales, car avec des maladies, les rapports sexuels peuvent devenir gênants, voire douloureux. Je vous conseille l’ utilisation d’un soin lavant doux et hydratant . Ce produit vous évitera des complications.

Pour les femmes en particulier, une toilette externe faite tout simplement à l’eau dissout efficacement les sécrétions vaginales. Du côté des hommes, pour ceux qui ne sont pas circoncis, il est nécessaire de décalotter le gland pour bien nettoyer. L’eau reste l’élément le plus essentiel de la toilette intime, comme les sécrétions se dissolvent rapidement et efficacement dans l’eau.

L’hygiène intime et relation sexuelle

Avant et après une relation sexuelle, la toilette doit effectivement être une habitude. Particulièrement pour les femmes, la flore vaginale est une partie des plus sensibles aux proliférations des germes et bactéries. Il serait donc des plus conseillé d’uriner après une relation sexuelle, du moins. Si vous avez la possibilité, une toilette intime externe est l’idéale.

Le partenaire devrait aussi en faire de même, se laver convenablement la partie génitale à l’eau. Toutefois, la toilette interne est déconseillée, même après une relation sexuelle.

A l’intérieur de la flore vaginale se retrouvent des microbes nécessaires au bon fonctionnement de l’appareil génital féminin, des microbes qui ont pour fonction de défendre particulièrement cette partie du corps. Il n’est donc pas nécessaire d’effectuer une toilette intime interne, car cela pourrait davantage augmenter les risques d’infections.

Laissez moi un commentaire