Quand on trouve le mariage classique trop classique et qu’on n’est pas attaché à la tradition, ou quand on cherche à exprimer sa fantaisie et son originalité jusque dans les symboles de cette union, il peut être tentant d’opter pour une alliance inattendue.

Do It Yourself : apprends à forger ton alliance

L’adage dit qu’on n’est jamais mieux servi que par soi-même. C’est peut-être ce qui a poussé Thomas et Clémence, un couple sur le point de se marier, à devenir forgeron, au moins pour un moment. Que ce soit ça, la curiosité ou la soif d’originalité qui les a conduits à L’Atelier Haut Perché (Paris XVIIe) de la créatrice de bijoux Aliénor Frolet, c’est une aventure hors du commun et hors du temps qu’ils ont vécu en apprenant à appréhender, tailler et modeler les différents métaux et ainsi être à même de forger eux-même leurs alliances. Chacun a forgé l’alliance de l’autre et, après une journée et 200€, ils avaient des anneaux uniques, forgés de leur main, avec soin et amour.

Pourquoi faire graver une alliance quand on peut faire graver sa peau

Les raisons pour renoncer à l’alliance traditionnelle en métal sont nombreuses : qu’on la juge trop classique, peu esthétique, peu pratique ou qu’on en soit privé pour des raisons de sécurité, il arrive que la fameuse alliance se voit rejetée. Le tatouage, alliance symbolique peu conventionnelle, grave l’amour dans la peau. Si l’anneau symbolise l’amour qui n’a ni début ni fin, le tatouage, quant à lui, illustre plutôt l’amour éternel, celui qui dure toujours sans jamais s’effacer. Date, dessin ou symbole, l’alliance tatouée présente l’avantage de pouvoir être totalement personnelle.

Un porte-alliance super chouette

Si vos alliances sont classiques mais que vous êtes friand d’originalité, il vous reste le porte-alliance pour vous démarquer et faire preuve de fantaisie. C’est ce qu’une jeune mariée canadienne amatrice d’oiseaux a voulu faire en louant pour l’occasion un hibou. Le rapace était censé apporter les alliances aux mariés d’un gracieux battement d’ailes. Malheureusement, l’oiseau, affolé par le bruit, les flash, ou impressionné par l’enjeu de sa mission, a préféré tenté de prendre la fuite en modifiant son itinéraire. Il a rencontré une vitre sur sa route. L’histoire ne dit pas s’il a survécu au choc, mais la mariée en fut sans doute mortifiée.

Laissez moi un commentaire