On ne s’improvise pas organisatrice en enterrement de vie de jeune fille, mais on peut le devenir si on a un minimum de jugeote et une bonne dose d’imagination. Car il ne faut pas oublier d’inviter tous les ingrédients nécessaires pour mettre de l’ambiance, de la gaieté et de l’émotion. Vous vous sentez prête à gérer les festivités ? C’est parti !

Du rire !

Pour bien organiser un enterrement de vie de jeune fille, il faut dans un premier temps miser sur l’humour. L’humour bien gras, l’humour potache… L’humour qui fait rire, quoi. On prévoit donc des ballons colorés, des t-shirts à l’effigie de la future mariée, des badges personnalisés, une urne rigolote pour récolter des fonds (pour la soirée) et surtout, des filles. Tablez plutôt sur des invités qui ont la pêche, et laissez de côté celle qui s’offusquent d’un rien : vous serez mieux sans elle !

De l’émotion !

Un enterrement de vie de jeune fille, c’est, comme son nom l’indique, un enterrement. Oui, on enterre notre vie de petite fille et nos rêves de princesse pour se tourner vers une autre vie, plus adulte et responsable. La chargée des festivités se doit donc de miser sur l’émotion pour aller chercher la petite larme chez la future mariée. Des photos du collège, du lycée, des sorties entre copines, des souvenirs de famille, mais aussi des choses plus drôles : des photos où elle se casse la figure, des coupes de cheveux ratées, des lendemains de cuite mémorables…

Des accessoires !

Les voilà enfin, les accessoires. Car oui, on n’organise pas un enterrement de vie de jeune fille sans accessoires. Pour faire des photos originales, pour se déguiser, pour jouer à des jeux d’alcool… Bref, de quoi s’amuser entre copines, en oubliant les hommes le temps d’une soirée. On vous prévient : vous risquez fort d’emmagasiner un tas de bons souvenirs !

Laissez moi un commentaire